Goals / Objectifs 2022

EN / FR lire en français

I want to sincerely wish every one of you a happy new year, may 2022 be the last stretch of this deadly pandemic that has killed nearly 1000 of our fellow citizens in Luxembourg and close to a million people within our European Union.

Now, back to the reason you are here: Everyone is someone on the internet, and who am I? I expect and hope that some of you will have that question and that is why I wanted to share with you some of my goals and objectives for 2022 and beyond.

If you’re here, you probably already know that my name is Christos Floros. I am a first-generation Luxembourger, I grew up in the City of Luxembourg and attended the European School, which unfortunately meant I never truly learnt to speak Luxembourgish very well. I only did 2 years of Luxembourgish, but then I left to study in the UK, and I’m surprised I can still speak more than 1 language after having spoken mainly English for so long! I am taking classes again, when I can, within my very busy schedule, because, one of my goals for 2022 in Luxembourg is to promote integration, and as much as that means working with foreign-born residents and adressing their issues and concerns, it also means reaching to Luxembourgish people and understanding how to best work with them too. Whilst the presence of foreigners, like my parents, and many of you, dear readers, is the reason Luxembourg enjoys the wealth, status and network it does, that doesn’t mean that this wealth and status is felt throughout the Luxembourgish population either. Luxembourgers too are suffering from many issues that many of our foreign-born residents are complaining about, such as access to (affordable) housing.

I promise this is where it gets interesting, please keep reading!

That is also part of the work we must do to promote integration in the country. To avoid identity politics to one extreme, and populist politics on the other, we must understand that the majority of Luxembourgish people and the majority of the foreign-born population suffer from very similar issues. We must understand and appreciate that we are one, diverse, Luxembourgish society. But we speak many languages, and like many people my age, when I was growing up in Luxembourg, the language ‘on the street’ was French. The common language of the country so to say. Nowadays, this is increasingly becoming English. However, we still have a very large Portuguese community and French, Belgian, German and Italian communities, and growing Romanian, Spanish, Polish and Greek communities amonst the 170 nationalities present in Luxembourg.

So what does all of this mean?

It means, that wherever you are from, however long you’ve been here, you are part of Luxembourgish society. And regardless of where we are originally from, we must come together as one Luxembourgish society, within a modern European nation. And we need everyone, from all these different communities and population or national clusters, to participate, through their vote, in creating the future of our country. We simply can’t continue to place all the burden (and privilege) of decision-making to half of our society that is, Luxembourgish (by nationality). If you’re not Luxembourgish, perhaps you’ll protest ‘But I can’t vote’ – to that I’ll say, yes you can and only 10% (yes, 1 in 10) of our foreign-born population registers to vote in our local elections. Unless we boost that number up to AT LEAST DOUBLE (20%) we are shooting ourselves in the foot long term. We can’t be highlighting issues that are not creeping up through our democratic process, if our society is not actively participating in it.

Okay, we get it, you want us to participate, show us your goals and let us judge whether or not we want to support you!

  • I’m starting a grassroots initiative called @RegisterLuxembourg to help raise awareness in our democratic process, and common decision making. I’m looking for help, people who are interested in making Luxembourg City (70.8% foreign residents) and Luxembourg a place where everyone can feel at home. Society and all it comes with, roads, schools, education, hospitals – all those things we take for granted, are only guaranteed, when its stakeholders (us, the citizens) are active participants. I am looking for volunteers aged 16+, to help me with a huge variety of things, so please reach out to team@christosfloros.com or on Twitter or Instagram, and let me know what you think about all this and what you’d like to offer, help me shape this grassroots campaign, its message and our actions.
  • I plan to contribute as much as I can to making the City of Luxembourg a better urban centre. I attended the European School of Luxembourg, spending every day with people from different countries was the norm for me (and if you did too, you know what I mean!), and navigating this environment is not something I first encountered at University, it’s been my life! , I have a background in Humanities, specifically, architecture and urbanism, which gives me the skills and the mindset required to understand our city’s issues, needs and multilayered, socio-political context. Not only that, I wrote my first thesis on Luxembourg City’s Kirchberg, and I am now researching to write a thesis on Luxembourg City and the country. Our city is no longer a small city on the hill that hosts a few banks and a few institutional buildings, Luxembourg has grown to be a city, with issues of social mobility, access to affordable housing, access to housing, never-ending construction sites, moblity issues, traffic and congestion and many, many more issues we will be discussing throughout 2022. And for that too, I want your help and support, either or! You can find me on Instagram, Twitter or email. I’m not at liberty to announce more, neither at the position, at the moment.

Thank you for support, and my best wishes for the new year.

Christos FLOROS

FR

En Francais

Je souhaite sincèrement à chacun d’entre vous une bonne et heureuse année, que 2022 soit la dernière de cette pandémie mortelle qui a tué près de 1000 de nos concitoyens au Luxembourg et près d’un million de personnes au sein de notre Union européenne.

Maintenant, revenons à la raison pour laquelle vous êtes ici : tout le monde est quelqu’un sur Internet, et qui suis-je ? Je m’attends et j’espère que certains d’entre vous se poseront cette question et c’est pourquoi je voulais partager avec vous certains de mes buts et objectifs pour 2022 et au-delà.

Si vous êtes ici, vous savez probablement déjà que je m’appelle Christos Floros. Je suis un Luxembourgeois de la première génération, j’ai grandi à Luxembourg-Ville et j’ai fréquenté l’école européenne, ce qui m’a malheureusement fait n’avoir jamais vraiment appris à très bien parler le luxembourgeois. Je n’ai fait que 2 ans de luxembourgeois, mais ensuite je suis parti étudier au Royaume-Uni, et je suis surpris de pouvoir encore parler plus d’une langue après avoir parlé principalement anglais pendant si longtemps ! Je reprends des cours, quand je peux, dans le cadre de mon emploi du temps très chargé, car un de mes objectifs pour 2022 au Luxembourg est de favoriser l’intégration, et autant que cela signifie travailler avec les résidents nés à l’étranger et répondre à leurs problèmes et préoccupations, cela signifie également toucher les Luxembourgeois et comprendre comment travailler au mieux avec eux. Si la présence d’étrangers, comme mes parents, et beaucoup d’entre vous, chers lecteurs, est la raison pour laquelle le Luxembourg jouit de la richesse, du statut et du réseau qu’il possède, cela ne signifie pas non plus que cette richesse et ce statut se ressentent dans toute la population luxembourgeoise. Les Luxembourgeois souffrent également de nombreux problèmes dont se plaignent nombre de nos résidents nés à l’étranger, tels que l’accès à un logement (abordable).

Je promets que c’est là que ça devient intéressant, s’il vous plaît continuez à lire!


Cela fait aussi partie du travail que nous devons faire pour favoriser l’intégration dans le pays. Pour éviter la politique identitaire à un extrême, et la politique populiste de l’autre, il faut comprendre que la majorité des Luxembourgeois et la majorité de la population née à l’étranger souffrent de problèmes très similaires. Nous devons comprendre et apprécier que nous sommes une société luxembourgeoise unique et diversifiée. Mais nous parlons plusieurs langues, et comme beaucoup de gens de mon âge, quand j’ai grandi au Luxembourg, la langue « dans la rue » était le français. La langue commune du pays pour ainsi dire. De nos jours, cela devient de plus en plus anglais. Cependant, nous avons toujours une très grande communauté portugaise et des communautés française, belge, allemande et italienne, et des communautés roumaine, espagnole, polonaise et grecque en croissance parmi les 170 nationalités présentes au Luxembourg.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie?


Cela signifie que d’où que vous veniez, aussi longtemps que vous soyez ici, vous faites partie de la société luxembourgeoise. Peu importe d’où nous venons, nous devons nous rassembler en une seule société luxembourgeoise, au sein d’une nation européenne moderne. Et nous avons besoin que tout le monde, de toutes ces différentes communautés et populations ou clusters nationaux, participe, par leur vote, à la création de l’avenir de notre pays. Nous ne pouvons tout simplement pas continuer à faire peser tout le fardeau (et le privilège) de la prise de décision sur la moitié de notre société qui est luxembourgeoise (par nationalité). Si vous n’êtes pas luxembourgeois, vous protesterez peut-être « Mais je ne peux pas voter » – à cela je dirai, oui, vous pouvez et seulement 10% (oui, 1 sur 10) de notre population née à l’étranger s’inscrit pour voter à nos élections locales. À moins d’augmenter ce nombre à AU MOINS DOUBLE (20%), nous nous tirons une balle dans le pied à long terme. Nous ne pouvons pas mettre en évidence des problèmes qui ne se glissent pas dans notre processus démocratique si notre société n’y participe pas activement.

D’accord, nous l’avons compris, vous voulez que nous participions, montrez-nous vos objectifs et laissez-nous juger si nous voulons ou non vous soutenir !

  • Je lance une initiative populaire appelée @RegisterLuxembourg pour aider à sensibiliser à notre processus démocratique et à la prise de décision commune. Je recherche de l’aide, des personnes intéressées à faire de Luxembourg-Ville (70,8% de résidents étrangers) et de Luxembourg un lieu où chacun se sente chez soi. La société et tout ce qu’elle vient avec, les routes, les écoles, l’éducation, les hôpitaux – toutes ces choses que nous tenons pour acquises, ne sont garanties que lorsque ses parties prenantes (nous, les citoyens) sont des participants actifs. Je recherche des bénévoles âgés de 16 ans et plus pour m’aider dans une grande variété de choses, alors veuillez contacter team@christosfloros.com ou sur Twitter ou Instagram, et dites-moi ce que vous pensez de tout cela et ce que vous voudriez tiens à offrir, aidez-moi à façonner cette campagne populaire, son message et nos actions.
  • J’ai l’intention de contribuer autant que possible à faire de la Ville de Luxembourg un meilleur centre urbain. J’ai fréquenté l’École européenne de Luxembourg, passer chaque jour avec des gens de différents pays était la norme pour moi (et si vous aussi, vous voyez ce que je veux dire !), et naviguer dans cet environnement n’est pas quelque chose que j’ai rencontré pour la première fois à l’université, c’est été ma vie ! , j’ai une formation en sciences humaines, en particulier en architecture et en urbanisme, ce qui me donne les compétences et l’état d’esprit nécessaires pour comprendre les enjeux, les besoins et le contexte socio-politique multicouche de notre ville. De plus, j’ai écrit ma première thèse sur le Kirchberg de Luxembourg-Ville, et je suis actuellement en train de faire des recherches pour rédiger une thèse sur la ville de Luxembourg et le pays. Notre ville n’est plus une petite ville sur la colline qui abrite quelques banques et quelques bâtiments institutionnels, Luxembourg est devenue une ville, avec des enjeux de mobilité sociale, d’accès à un logement abordable, d’accès au logement, de chantiers interminables. , les problèmes de mobilité, le trafic et les embouteillages et bien d’autres problèmes dont nous discuterons tout au long de 2022. Et pour cela aussi, je veux votre aide et votre soutien! Vous pouvez me trouver sur Instagram, Twitter ou par e-mail. Je n’ai pas le droit d’annoncer plus, ni à la position, pour le moment.

Merci pour votre soutien et mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Christos FLOROS